Un monde à part – Voyage sur mesure

Week-end Europe / Voyage groupe

RIGA, beauté froide de la Baltique
4 JOURS / 3 NUITS


Elégance art nouveau dans la capitale lettone

à partir de 560 €
Plus d'informations ?01 84 17 26 18

JOUR 1 / JEUDI : riga (ARRIVÉE)

Arrivée à Riga.

Premier tour d’orientation de Riga.

Transfert à l’hôtel.

Logement :

3* Sup. centre : Days Hotel, Ibis Styles Riga, ou similaire

4* Sup. centre : Islande, PK Riga, ou similaire

En option : Dîner à l’hôtel.

 

JOUR 2 / VENDREDI : riga

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Tour panoramique de Riga. Riga, capitale de la Lettonie, est la plus grande et la plus cosmopolite des trois capitales baltes. Située au bord de la rivière Daugava ou Dvina, à 10km de la mer Baltique, Riga fut depuis le Moyen Age un important comptoir de commerce, d’abord pour les Vikings, ensuite pour des marchands allemands. Vers le XIIe siècle, des missionnaires allemands arrivèrent et bientôt le Pape annonça une croisade contre les tribus païennes Baltes afin de les convertir au Christianisme par la force. L’armée chrétienne était commandée par l’archevêque de Brême Albert Von Buxhoeveden, arrivé en 1201. Il fortifia Riga qui, sous son gouvernement, devint une ville, frappa sa propre monnaie et, en 1221, se dota de sa propre constitution. Après la mort d’Albert, Riga continua son développement et en 1281 devint un membre de la Ligue Hanséatique. La noblesse allemande continua à gouverner la ville sous les dominations successives des Polonais, des Suédois et des Russes. Après son annexion par le tsar Pierre le Grand en 1721, Riga connut un grand développement économique, en devenant la quatrième ville en importance de l’Empire Russe, après Moscou, Saint-Pétersbourg et Varsovie, et son port le plus important. À l’issue d’une courte période d’indépendance de la Lettonie (entre 1920 et 1940), Riga fut occupée par les armées allemandes pendant la Seconde Guerre Mondiale, puis incorporée de force à l’Union Soviétique à la fin de la guerre, comme toute la Lettonie et les autres républiques baltes. La Lettonie regagna son indépendance en 1991 et Riga retrouva son ancienne splendeur. En 1997 elle fut classée au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO et en 2014 déclarée Capitale Culturelle Européenne.

Le centre de Riga est richement décoré dans une incroyable variété de styles architecturaux : Gothique, Renaissance, Baroque, Néoclassique, Art Nouveau, Jugendstil, National Romanticisme… Dans la partie plus moderne du centre, les bâtiments Art Nouveau et leurs fantastiques éléments décoratifs sont d’une valeur extraordinaire. Les maisons en bois du XIXe siècle qu’on peut encore trouver sont aussi uniques. Nous ferons ensuite une promenade à pied dans le centre historique. Ses ruelles pavées possèdent une charmante ambiance médiévale. Nous admirerons les magnifiques édifices des riches commerçants hanséatiques. Nous commencerons notre parcours devant le Château de Riga (actuel siège de la Présidence de la République et du Musée d’Histoire de Lettonie), et nous continuerons par les vestiges de l’ancienne muraille médiévale, la Porte Suédoise et la Tour Poudrière. Nous poursuivrons par l’ancien Couvent et Hôpital du Saint-Esprit, et admirerons certaines des plus anciennes constructions civiles comme la célèbre Maison des  » Trois Frères », les plus anciennes maisons d’habitation à Riga ; la Maison des  » Têtes Noires », siège de la fameuse fraternité de capitaines et de commerçants hanséatiques ou les plus récents bâtiments de la Grande et de la Petite Guildes, qui étaient les centres culturels des artisans et marchands de Riga, respectivement. Nous visiterons les plus importants bâtiments religieux de Riga : la cathédrale catholique de St. Jacques, l’église luthérienne de St. Jean, l’église de St. Pierre et le Dôme ou cathédrale luthérienne de Riga. Nous finirons notre promenade dans l’ancienne Place du Marché, devant le bâtiment de l’Hôtel de Ville.

Visite du marché central de Riga, ancien hangar à dirigeables. C’est le plus grand marché des pays Baltes et l’un des plus grands marchés d’Europe. Inauguré en 1930, ses cinq pavillons Art Nouveau étaient destinés à être des hangars pour les Zeppelins… Même si finalement ils furent utilisés en tant que marché central, leur construction fut le plus important projet architectural du pays pendant la période d’entre-guerres. Sa fonction principale n’a guère changé : c’est l’endroit le plus populaire pour faire ses achats dans la ville. Des paysans et agriculteurs de tout le pays y proposent leurs articles : des fruits, des légumes, du poisson, de la viande, des produits laitiers, fromages et charcuterie, des champignons et des fruits des bois… Un festival pour les sens !

Visite de l’église luthérienne de St. Jean. L’église fut construite en tant que chapelle pour un monastère dominicain qui fut établi en 1234. Elle devint une église à part entière à la fin du XIIIe siècle. Au XVIe siècle le roi Etienne Báthory en fit don à la communauté luthérienne. Elle possède plusieurs œuvres d’art sacré dédiées à St. Jean Baptiste.

Visite de l’Église de Saint-Jacob (Cathédrale catholique de St. Jacques). Consacrée en 1225, elle est l’une des plus anciennes églises de Riga. Pendant la Réforme protestante, en 1523 elle devint la première église luthérienne lettone. Mais 60 ans plus tard, lors du passage de Riga sous l’autorité du Royaume de Pologne et Lituanie, le roi Etienne Báthory donna l’église aux Jésuites, dans le cadre de la contre-réforme, et elle devint à nouveau catholique. En 1623, lors de l’invasion du roi Gustave de Suède, elle fut donnée à nouveau aux Luthériens. Pendant l’occupation de la ville par Napoléon, elle servit d’entrepôt de vivres pour la Grande Armée, dans le cadre de la Campagne de Russie. En 1923 elle fut finalement rendue aux Catholiques pour être utilisée en tant que cathédrale catholique de Riga. Son vrai nom est St. Jacques mais il y a confusion du fait qu’en letton, comme dans bien d’autres langues, il y a un seul nom pour Jacob et Jacques.

Visite de l’église de Saint-Pierre. Belle construction gothique érigée en 1209. Après avoir brûlé lors des bombardements pendant la Seconde Guerre Mondiale, elle a été soigneusement restaurée.

Visite du Dom (cathédrale luthérienne de Riga). C’est la plus grande église des Pays Baltes, un joyau gothique qui fut construit en 1211 à proximité de la rivière Daugava. Elle possède des éléments dans d’autres styles, comme Roman, Baroque ou encore Art Nouveau. La cathédrale de Riga est dédiée au culte protestant. Son intérieur austère laisse une forte impression aux visiteurs en raison de ses murs hauts et épais de plus de 2 m. Son spectaculaire orgue, datant de 1844, est le plus grand d’Europe : il comporte 4 claviers et plus de 6 700 tuyaux.

Déjeuner typique dans un joli restaurant local.

Visite du quartier Art Nouveau de Riga. Avec plus de 750 bâtiments, il s’agit de la plus grande collection d’édifices d’Art Nouveau au monde, avec ses façades typiques aux lignes sinueuses et ses riches ornementations. Sa construction débuta entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe, bien que les édifices les plus célèbres soient de magnifiques exemples du « Jugendstil », caractéristique de la période d’entre-guerres. Il y a deux principaux types d’architecture et décoration Art Nouveau à Riga : le Rationaliste-perpendiculaire, avec des lignes verticales sur la façade qui parcourent plusieurs étages, et le National-Romanticisme, qui incorpore des éléments d’architecture traditionnelle et utilise des matériaux naturels dans la construction. En 1997, l’UNESCO a classé 475 hectares du centre de Riga dans sa liste du Patrimoine de l’Humanité. La zone protégée, qui se situe sur la rive droite de la Daugava, embrasse le cœur historique de la ville ainsi que les quartiers qui l’entourent et inclut la plupart du quartier Art Nouveau.

Dîner à l’hôtel.

 

JOUR 3 / SAMEDI : RIGA – RUNDALE – JELGAVA – jurmala – RIGA

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ pour Rundale.

Visite du Palais de Rundale. C’était la résidence d’été du Duc de Courlande-Sémigalle, Ernst Johann Von Biron. Von Biron naquît dans une famille de domestiques de la dynastie Kettler, les Ducs de Courlande-Sémigalle. Il entra au service de l’ambassadeur russe Bestuzhev, l’un des personnages les plus influents du duché, qui était l’amant de la princesse russe Anna Ivanovna. Beau et jeune, il supplanta bientôt son maître Bestuzhev comme amant de la princesse. Lorsqu’elle devint impératrice de Russie en 1730, Von Biron reçut des titres, des terres et des grandes quantités d’argent. Il suivit Anna en Russie et devint l’homme le plus puissant de l’Empire Russe. Lors de la mort du dernier Duc de Courlande-Sémigalle de la dynastie Kettler sans descendance, en 1737, l’impératrice obtint la nomination de son amant et protégé comme nouveau Duc. Von Biron revint à sa terre natale et gouverna dans une ambiance de luxe et dépense. Peu après son arrivée il commanda deux luxueux palais au plus célèbre architecte de St. Pétersbourg, l’italien Bartolomeo Rastrelli : le Palais de Jelgava, comme sa résidence principale, et le Palais de Rundale comme résidence d’été. Rastrelli bâtit à Rundale une merveilleuse demeure en style baroque d’inspiration italienne, avec des proportions harmonieuses, des riches ornements en stuc et des beaux jardins à la française. Après la mort du duc, le palais changea de mains à plusieurs reprises, incluant la famille Chouvalov puis les autorités soviétiques. Après une longue restauration il est aujourd’hui utilisé par le gouvernement de Lettonie pour loger les visiteurs les plus importants du pays ainsi que les chefs d’état étrangers. À ne pas manquer : le Salon Doré, le Salon Blanc et la Grande Galerie, ainsi que les chambres privées des Ducs, le tout en style rococo.

Déjeuner dans un restaurant local.

Départ pour Jelgava.

Tour panoramique de Jelgava. Cette ancienne ville lettone, située à environ 40 km de Riga, fut fondée au Xe siècle. Elle devint au XIIIe siècle une base importante de l’Ordre des Chevaliers Teutoniques qui lui donna le nom allemand de Mitau. Après leur défaite, la ville est devenue la capitale du Duché de Courlande-Sémigalle. Courlande-Sémigalle est une région historique balte, gouvernée par les dynasties d’origine allemande Kettler et Biron, qui réussirent à maintenir leur emprise sur la région pendant des siècles, sous les différents empires et royaumes qui conquirent ces terres : Lituaniens, Polonais, Suédois… jusqu’en 1795, lorsque le duché cessa son existence pour être incorporé à l’Empire Russe. Jelgava subit d’importantes destructions pendant la Seconde Guerres Mondiales et fut après reconstruite par les occupants soviétiques. Jelgava est aujourd’hui une petite ville avec une atmosphère paisible et provinciale.

Malgré la destruction soufferte lors de la Seconde Guerre Mondiale et sa reconstruction postérieure en « style soviétique », Jelgava garde encore plusieurs traces de son important passé. Nous admirerons plusieurs bâtiments historiques dans les ruelles de la Vieille Ville et quelques maisons patriciennes de la noblesse d’origine allemande comme le Palais Valdecka. Parmi les monuments religieux, nous découvrirons l’église luthérienne de Ste. Anne, le bâtiment le plus ancien de la ville ; la cathédrale catholique romane de St. George et Ste. Marie, en style néo-gothique ; la cathédrale orthodoxe de Ste. Anne et St. Siméon, et le beffroi de l’église de la Sainte Trinite. L’Academia Petrina fut édifiée au XVIIIe siècle dans un beau mélange de styles baroque et néoclassique, en tant que centre spirituel du Duché. Mais sans doute le plus impressionnant de tous est le Palais de Jelgava.

Départ pour Jurmala.

Visite de Jurmala, station balnéaire « Belle Époque ».  La plus grande station balnéaire des pays Baltes est connue pour ses richesses naturelles, la douceur de son climat, son air pur ainsi que pour son eau minérale. Les attractions principales sont sa magnifique plage de sable fin de 33 km et ses vastes étendues de forêts de pins entre la mer Baltique et la rivière Lielupe. On admirera plus de 3 500 maisons traditionnelles en bois qui donnent à la ville son caractère si particulier et où les élites de Riga venaient passer leurs vacances. Un grand nombre d’entre elles sont aujourd’hui classées Monument National.

Dîner à l’hôtel.

 

JOUR 4 / DIMANCHE : RIGA (DÉPART)

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Transfert à l’aéroport.

En option, en fonction de l’heure de départ du vol :

Visite du musée ethnographique en plein air de Riga. Ce musée en plein air a été fondé en 1924. Le projet consistait à transporter et à reconstruire en un même lieu des fermes typiques des 4 régions de Lettonie : Kurzeme, Zemgale, Vidzeme et Latgale. C’est en 1928 que la première bâtisse, une grange du XVIIIe siècle, a été érigée à proximité du lac Jugla. En 1932, le musée a ouvert ses portes au public. Il était alors possible de voir six maisons en provenance de Vidzeme et Latgale. La collection comporte aujourd’hui environ 114000 pièces dont 120 bâtiments et plus de 3 000 objets relatifs à la maison en général, ceci sur 87 hectares. Quasiment toutes les ethnies et leur culture sont représentées dans ce musée. Il s’agit d’une opportunité unique de s’imprégner de la vie traditionnelle dans la campagne lettone.

SAISON 2019

BASE DE REALISATION : à partir de 20 personnes

PRIX PAR PERSONNE :

En Hôtel 3 * supérieur : à partir de 560 €

En Hôtel 4 * : à partir de 590 €

 

CES PRIX COMPRENNENT :

Le transport sur AIR BALTIC ou AIR FRANCE

Logement dans l’hôtel de la catégorie choisie.

Tous les transferts, visites et entrées selon programme.

Transport en véhicule climatisé (voiture, minibus, autocar).

Service de guide officiel francophone pendant visites et transferts.

3 petits déjeuners buffet (dans les hôtels).

2 déjeuners (3 plats).

2 diners (3 plats).

Thé/café, eau minérale pendant chaque repas.

Visites intérieures incluses dans le programme : l’église luthérienne de St. Jean, l’Église de Saint-Jacob, l’église de Saint-Pierre, le Dom, le Palais de Rundale

L’assurance assistance rapatriement

 

CES PRIX NE COMPRENNENT PAS :

le dîner à l’hôtel jour 1 : à partir de 20 €/personne

supplément écouteurs individuels : 8 €/personne

visite du Musée ethnographique le jour 4 : à partir de 22 €/personne

L’assurance bagage annulation : 26 €/personne

 

à découvrir aussi
Marchés de Noël à Budapest
Week-end Europe / Voyage groupe

Marchés de Noël à Budapest
3 jours / 2 nuits


Budapest, le meilleur moyen de ''se mettre dans le bain'' des fêtes.
Copenhague, ville verte & laboratoire architectural
Week-end Europe / Voyage groupe

Copenhague, ville verte & laboratoire architectural
3 jours / 2 nuits


Venez découvrir la charmante ville de Copenhague, la capitale la plus accueillante d’Europe du Nord, remplie de cafés, de magasins et des meilleurs restaurants de Scandinavie
Edimbourg, échappée romantique
Week-end Europe / Voyage groupe

Edimbourg, échappée romantique
3 Jours/2 Nuits


Mélange rêvé de pierre taillée et de roche brute juché au sommet de vieux rochers escarpés dont le paysage urbain a été immortalisé en littérature et au cinéma. Edimbourg, ville de culture.
Couleurs de Malte
Week-end Europe / Voyage groupe

Couleurs de Malte
4 Jours/3 Nuits


Quelle est l'origine du faucon maltais ? Qui ne rêve de marcher sur les traces des chevaliers de l'ordre de Malte ou de l'énigmatique Corto ? Tel Ulysse succombant aux charmes de Calypso, difficile de ne pas se laisser surprendre par ce petit archipel, posé entre Orient et Occident.
TALLINN, au pays du grand silence
Week-end Europe / Voyage groupe

TALLINN, au pays du grand silence
4 JOURS / 3 NUITS


Esprit médiéval dans une nature vierge, au nord des Pays Baltes
Balade à Londres
Week-end Europe / Voyage groupe

Balade à Londres
3 Jours/2 Nuits - PONT DU 6 AU 8 MAI 2018


Partez sur les traces d'Harry Potter à travers un programme ludique et insolite, au coeur de London City !